ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
L'univers de THE RING 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Informations, résumés du livre RING 0

 
 
RING 0, réalisé par Norio Tsuruta en 2000. 
 
 
Casting RING 0  
 
Sortie : En 2000 - Disponible en DVD 
Durée : 1h38min 
Année de production : 2000 
Film : Japonais 
Genre : Horreur/Thriller 
Titre Original : RINGU 0 - Baasudei 
Critiques : Spectateurs * * * *
 
 
Sadako Yamamura ------------- Yukie Nakama 
Toyama ---------------------- Seiichi Tanabe 
Journaliste Shôko Miyaji ---- Yoshiko Tanaka 
Etsuko Tashihara ------------ Kumiko Aso 
Haiko Asuki ----------------- Kaoru Okunuki 
Heihashiro Ikuma ------------ Daisuke Ban 
Shizuko Yamamura ------------ Masako 
Wataru Kuno ----------------- Ryuji Mitzukami  
Yusaku Shigemori ------------ Takeshi Wakamatsu 
 
 
 
 
 
 
 
Résumé (court) : 
En 1970, une jeune femme de 18 ans, appelée Sadako Yamamura, intègre une troupe de théâtre, au Japon. L'ambiance très sympathique et chaleureuse de l'école se transforme peu à peu en une atmosphère morbide, froide, cauchemardesque... Très vite, des comédiens décédent dans d'étranges circonstances... "C'est Sadako Yamamura, la nouvelle comédienne, qui est sûrement à l'origine de ce changement..." Semblent penser les comédiens qui éprouvent de plus en plus de haine à l'égard de la jeune fille. 
 
Résumé (long) : 
En 2000, une jeune japonaise parle au téléphone avec une des ses amies, et elle lui rélève qu'elle fait des rêves étranges, depuis quelques temps : elle rêve d'un puit, et d'une jeune femme se faisant assassiner près de celui-ci... 
En 1970, Sadako Yamamura, jeune adolecente de 18 ans, s'inscrit dans une école de théâtre. Très vite, elle est solicitée par le directeur de l'école qui la trouve très à son goût, et elle se sent attiré par un jeune comédien, un peu plus âgé qu'elle, nommait Toyama. Le désir d'apprendre à jouer la comédie était flagrante chez la jeune Sadako, qui apprenait sans relâche les scénarios des pièces de théâtres... Elle voulait devenir la comédienne principale de l'école, qui était déjà prise par Aîda, comédienne plus âgée que Sadako. Le plaisir d'apprendre et de jouer la comédie libéraient l'esprit de la jeune fille, qui souffrait psychologiquement... 
Les jours passent, et à la fin de la répétition de la pièce de théâtre, on découvrit le cadavre de Aïda, première comédienne de l'école, assise sur une chaise, le visage déformée par la peur... Une silhouette vêtue d'une robe blanche avec de long cheveux noirs lui aurait dérobé sa vie (c'est ce que nous voyons dans le film), mais personne ne savait la cause subite de son décée. Toyama, qui lançait la bande son de la pièce lors de la répétition, avait entendu une sorte d'ultrason stridant dans ses écouteurs... Peu après, on avait découvert le cadavre de Aïda.  
Le directeur de l'école donna le rôle principale féminin de la pièce de théâtre à Sadako, sous les yeux jaloux de ses camarades. Des rumeurs commencèrent à parcourir l'école : se serait Sadako qui aurait tué Aïda pour prendre son rôle. 
Sadako était fière d'être devenue l'actrice principale, et elle était soutenue par le beau Toyama...  
Pendant ce temps, une journaliste enquêtait sur le passé de Sadako Yamamura, et sur la mort de sa mère Shizuko Yamamura, qui s'était suicidée, rongée par la folie... La journaliste possédait une bande son qui avait été enregistrée lors de la prestation de Shizuko et d'un scientifique du nom de Hikuma, qui montraient en public les dons psychologique que possédaient Shizuko. Cette bande son était très importante, car, lors de la prestation, un journaliste était intervenu, insultant la jeune femme et le professeur d'usurpateurs et d'escrocs, que cette expérience était trafiquée, que tous ces dons psychologiques n'étaient que des balivernes; un moyen de gagner de l'argent. Shizuko semblait affoler devant pareils accusations, et, à ce moment là, le journaliste accusateurs tomba au sol, mort, le visage déformé par la peur. Sur la bande son, on entendait distinctement un ultrason strident, au moment ou le journaliste perdait la vie... On avait soupçonnait la fille de Shizuko Yamamura d'être la cause de la mort du journaliste. Mais Shizuko niait toute accusation contre sa fille... Cependant, la journaliste qui enquêtait avait d'immense doute sur "l'innocente" Sadako, car le journaliste décédé était son mari, et elle voulait le venger en découvrant son assassin.  
Les jours défilent, et la première représentation de la pièce au grand public était proche... La journaliste se rendit, la veille, dans la grande salle de théâtre où allait se dérouler la projection de la pièce, afin d'interviewer le directeur et aussi la jeune Sadako. Avec un photographe, la journaliste prit des photos de la jeune fille... Sadako, gênée et affolée par la lumière de l'appareil photo, le fit exploser... Et elle courrut dans les coulisses, sous le regard attéré de la journaliste...  
Le soir, le directeur de l'école vint parler à Sadako, alors qu'elle s'exercait à réviser sa pièce de théâtre.Il lui révèla qu'il savait que sa mère était la voyante Shizuko Yamamura, et que c'était elle (Sadako) qui avait tué le journaliste, lors de la représentation de sa mère qui montrait ses dons psychiques en public. Sadako était affolée par de telles révélations, et le directeur essaya de la violenter. Toyama arriva, et il se jetta sur le directeur, pour l'empêcher de toucher la jeune femme... Les deux hommes se battèrent, et finalement, Toyama tua le directeur. Sadako et Toyama cachèrent le corps dans l'école, et décidèrent de s'enfuir après la représentation le lendemain... 
 
 
 
Pour ceux qui veulent aller plus loin... 
 
Le jour de la première représentation arrive, il se trouve que beaucoup de personnes étaient venues voir la pièce; la salle était pleine. Sadako était angoissée, c'était bientôt à elle de rentrer en scène.  
Un homme, qui faisait partit de la troupe, découvrit le cadavre du directeur, cachait sous des décors et des cartons... D'autres comédiens s'en aperçurent, et ils regardèrent Sadako, qui était de l'autre côté des coulisses, qui allaient rentrer sur scène. Une jeune comédienne prit la place de Toyama pour s'occuper de la bande son, et, quand Sadako entra en scéne et alla pour jouer son rôle, la jeune comédienne lança une bande sonore qui résonna dans toute la salle... Cette bande sonore a été enregistré il y a quelques années, le jour où Shizuko fit sa représentation en public, de ses pouvoirs psychiques... On entendait tout les bruits, le journaliste qui accusait Shizuko, l'ultrason stridant, la mort du journaliste... C'était la journaliste qui avait ordonné à la jeune comédienne de mettre cette bande, plutôt que l'autre de la pièce... Afin de voir la réaction de Sadako. Celle-ci, à l'écoute de la bande, s'écroula au sol... Elle semblait terrifier, traumatiser, affoler... Le docteur de Sadako, qui s'était approchée d'elle en lui susurant de se calmer, mourra sur le coup, lorsque Sadako cria de peur... La jeune fille, terroriser, s'enfuit à toute jambe dans les coulisses, tandis que le public s'enfuit en courant vers la sortie, affolé par la mort du docteur.La journaliste, restée dans le public, remarqua une silhouette avec de longs cheveux noirs, et une robe blanche, sur la scène, près du cadavre... Une autre Sadako. Il y en avait donc deux! 
Tous les comédiens poursuivirent Sadako, ainsi que la journaliste. Ils tuèrent Sadako en la frappant à mort, sous les pleurs de Toyama qui ne pouvait rien faire pour la sauver. 
La troupe emmenèrent le corps de la jeune femme dans une voiture, et ils se rendirent tous chez le professeur Hikuma, le "père" de Sadako. Ils entrèrent chez lui, laissant Toyama, dans la voiture, pleurant la mort de Sadako. Les comédiens posèrent des questions au professeur sur l'origine de Sadako. Celui-ci leur avoua que pendant la croissance de Sadako, celle-ci avait commençé à se dédoubler. Sadako était une fille bien, mais son double était maléfique. Il avait essayer de faire quelque chose pour changer le double, mais il n'avait réussi qu'à arrêter sa croissance, c'est pour cela que le double de Sadako a toujours l'apparence d'une enfant. 
Pendant ce temps, Sadako se réveille, sous les yeux étonnés de Toyama et elle sort de la voiture, aidé du jeune homme. Ils marchèrent dans la forêt, pour que Sadako échappe aux autres comédiens qui ne savaient pas encore que Sadako n'était pas morte... Mais très vite, les comédiens s'aperçurent de la disparition de Toyama et Sadako, et ils se dirigèrent vers la forêt, en distinguant leur deux formes. La jeune fille ne voulait pas que Toyama reste avec elle, mais il persista et l'accompagna jusqu'au bord de la falaise... là, il fut surpris de constater une petite silhouette avec de long cheveux noirs devant son visage, près de sadako... Tout se passa très vite : le double de Sadako venait de regagner le corps de la jeune femme... Les deux Sadako se réunirent en une, et Elle devint une sorte de zombie maléfique... Toyama révéla ses sentiments à Sadako... On entendit un hurlement qui déchira l'atmosphère, et qui donna la chair de poule aux comédiens... C'était le cri de Toyama...Après quelques minutes de silence assez morbide, les comédiens apperçurent la grande silhouette aux longs cheveux noirs et à la robe blanche qui n'était rien d'autre que Sadako, sous forme de zombie...Après une lutte acharnait et de poursuite dans la forêt, de cris et de pleurs, Ils mourirent tous de peur... 
Lorsque sadako reprit ses esprits, le professeur Ikuma lui donnait des calmants... Mais ce n'était pas des calmants, mais des cachets paralysants... Sadako se hissa jusqu'au dehors de la maison, mais le professeur la suivit. Sadako criait et se hissait, en boitant, vers le puit. Le professeur Ikuma assoma Sadako et la jeta dedans... Il referma le socle du puit, sans prendre compte des cris de la jeune femme... 
 
 
Sadako Yamamura 
 
 
Sadako Yamamura 
 
 
Une institutrice parle avec La journaliste qui recherche Sadako... 
 
 
L'institutrice à toujours eu peur de Sadako, même quand celle-ci était petite... 
 
 
Toyama 
 
 
Shizuko commence à devenir folle 
 
 
Les comédiennes de la pièce de théâtre 
 
 
Une comédienne voit une forme bizarre... Sadako. 
 
 
Sadako a peur du flash de l'appareil photo. 
 
 
Sadako déguisé pour la pièce de théâtre. 
 
 
Aïda, découverte morte... 
 
 
La petite Sadako se dirige vers Aïda... 
 
 
Vision de sadako : elle voit Aïda la montrer du doigt, "c'est elle qui m'a tué". 
 
 
Sadako a la représentation... La bande sonore de la représentation public des piuvoirs de sa mère défile... Elle est affolée, et quelqu'un la montre du doigt. 
 
 
sadako crit... 
 
 
L'oeil du double de sadako 
 
 
La Journaliste qui en veut à sadako 
 
 
Le directeur, mort 
 
 
sadako et Toyama au spectacle 
 
 
Sadako au spectacle 
 
 
Shizuko apparaît, et disparaît 
 
 
Les comédiens veulent tuer sadako. 
 
 
Apparition de la petite Sadako, à la pièce de Théâtre... 
 
 
Sadako est dans la forêt avec Toyama. 
 
 
Elle ne veut pas qu'il reste avec elle. 
 
 
Sadako est devant le ravin. 
 
 
Elle se retourne 
 
 
Et son double la possède. 
 
 
transformation... 
 
 
Tout le monde a peur de la Sadako "zombie"... 
 
 
Elle s'approche... 
 
 
... Et elle tue. 
 
 
Le professeur Ikuma essaye de jeter Sadako dans le puit... 
 
 
THE END... 

 

(c) Julie Coulson - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 10.08.2005
- Déjà 2295 visites sur ce site!